Agtiv

Retour à toutes les pages de blogue
Retour à toutes les pages de blogue

Saviez-vous ? L'agriculture représente actuellement 70% de l'utilisation de l'eau dans le monde, principalement pour l'irrigation ¹

Découvrez comment les mycorhizes aident les plants à absorber plus d'eau du sol

 

LES MYCORHIZES : POUR UNE UTILISATION EFFICACE DE L'EAU

Les mycorhizes jouent un rôle majeur pour augmenter la capacité d’absorption de l’eau en développant un réseau de filaments qui explorent le sol et accèdent à plus de nutriments et d'eau pour les transférer au plant.


ATTEINDRE PLUS D'EAU EN EXPLORANT PLUS DE SOL

La MYCORHIZE est une symbiose bénéfique entre un champignon mycorhizien et des racines. Les spores mycorhiziennes germent dans le sol et produisent des petits filaments (hyphes) qui entrent dans les cellules racinaires et forment des structures d'échange avec le plant. Cette association permet la formation d’un réseau intra et extra racinaire de filaments qui explore le sol et accède à plus de nutriments et d’eau, afin de les transférer au plant. Cette alliance bénéfique accélère le développement des racines et stimule la croissance des plants.

Les mycorhizes permettent une plus grande surface de contact avec le sol afin que le plant atteigne les nutriments. En d'autres termes, les mycorhizes atteignent un plus grand volume de sol que les racines des plants n'atteignent pas seules.

« La surface absorbante des hyphes mycorhiziens est environ 10 fois plus efficace que celle des poils absorbants des racines et environ 100 fois plus efficace que celle des racines. » 2 Avec une plus grande portée que les autres champignons mycorhiziens3, grâce à ses hyphes qui atteignent 10 cm plus loin que les racines, l’espèce de champignons mycorhiziens utilisée dans les produits AGTIV® (Glomus intraradices) est plus adaptée pour absorber et transmettre du phosphore aux plants.
 

Mouvement de l'eau, du sucre et des nutriments dans les hyphes mycorhiziens
Cette vidéo montre à quelle vitesse l'eau, les nutriments et le sucre se déplacent dans les hyphes mycorhiziens.

 

 

EFFICACE DANS LES SITUATIONS DE SÉCHERESSE

Il a été observé que les plants en association avec les champignons mycorhiziens arbusculaires (CMA) présentent une plus grande conductivité hydraulique dans les racines et une vitesse de transpiration réduite sous stress de sécheresse.

Les champignons mycorhiziens arbusculaires ont un impact positif sur les relations plant-eau, ce qui est extrêmement bénéfique dans les situations de sécheresse. Cela se traduit par une amélioration de :

  • Croissance des plantes
  • Absorption de minéraux (en particulier P & K)
  • Taux d'échange de C02, efficacité d'utilisation de l'eau
  • Transpiration
  • Conductance stomatique
  • Utilisation du phosphore photosynthétique
  • Accumulation de proline (plus la teneur en proline est faible, plus la plante tolère la sécheresse, car elle améliore l'ajustement osmotique)4

MEILLEURE INFILTRATION DE L'EAU 
GRÂCE À UNE STRUCTURE DE SOL BONIFIÉE

Les mycorhizes jouent un rôle majeur dans le processus d’agrégation des particules de sol, ce qui contribue à l’amélioration de la structure du sol et amène une meilleure infiltration de l’eau et de l’air et une réduction de l’érosion et du lessivage des nutriments.

Il a été démontré que les mycorhizes contribuent à améliorer la structure du sol en libérant une « colle biologique » nommée glomaline, et elles contribuent aussi à augmenter la présence d’autres microorganismes bénéfiques dans l’environnement de la racine.

Glomaline dans l'agrégat de sol

Glomaline entourant les particules du sol. (Photo de Dr. Sara Wright, USDA-ARS)

 

_______

Sources :

1 UNESCO (2018) United Nations World Water Development Report 2018: Nature-based solutions for water unless – Traduction libre
2 Jones, C. E. 2009. Mycorrhizal fungi -powerhouse of the soil. Evergreen Farming 8:4-5. – Traduction libre
3 Tonar, C., Schnepf, A., Frossard, E., Roose, T., Jansa, J. (2010). Traits related to differences in function among three arbuscular mycorrhizal fungi. Plant Soil, (2011) 339:231-245. – Traduction libre
4 Ruiz-Lozano J.M., Azcon R., Gomez M. (1994) Effects of Arbuscular-Mycorrhizal Glomus Species on Drought Tolerance: Physiological and Nutritional Plant Responses. Applied and Environmental Microbiology (February 1995). READ ARTICLE  – Traduction libre

Voir aussi

AGTIV présent lors de Ag in Motion 2019

Un aperçu de ce que nous présentons durant Ag In Motion 2019 : l'utilisation efficace de l'eau, notre nouvelle offre de produits liquides et plus encore sur des sujets agronomiques.

En savoir plus

Comment la symbiose tripartite peut augmenter la productivité des cultures ?

En savoir plus